Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

L'aqueduc de Vauban

L’énorme aqueduc inachevé qui traverse de part en part le domaine de Maintenon est la manifestation concrète des caprices d’un monarque.

L’ouvrage, seul édifice civil construit par Vauban, fut un chantier colossal et devait servir à porter les eaux de l’Eure jusqu’aux fontaines du château de Versailles. Alors perçu comme une balafre dans le parc du château, ses ruines lui confèrent aujourd’hui un charme romantique à l’Anglaise.

L’aqueduc de Maintenon est intimement lié au parc du château de Versailles

A la différence de Maintenon, Versailles manque d’eau pour alimenter fontaines, bassins et les 1400 cascades qui, selon la volonté du roi, ne doivent s’arrêter ni de jour ni de nuit. On a commencé par capter l’eau des sources alentour, puis par construire la célèbre machine de Marly. Bien vite, les débits s’avèrent insuffisants.

1683

Louvois (1641-1691), surintendant des Bâtiments mobilise les géomètres de l’Académie des Sciences pour faire parvenir l’eau jusqu’aux cascades de Versailles. La Hire (1640-1718) découvre que l’on peut faire parvenir les eaux de l’Eure par gravitation pour alimenter le parc et la ville de Versailles. Vauban propose de traverser le parc de Maintenon en siphon. Mais Louis XIV veut « amener les eaux de l’Eure par le chemin des airs ». Le monarque souhaite réaliser un ouvrage qui surpasse les réalisations des Romains. 

1685

Le chantier de l’aqueduc débuta en 1685 avec Vauban comme directeur des travaux et La Hire comme directeur des terrassements. Le projet est ambitieux, l’aqueduc devra conduire les eaux de l’Eure de Pontgouin jusqu’à Versailles sur 80 kms. A Maintenon, l’aqueduc transporte l’eau de l’Eure au-dessus de l’Eure.

Le plan de l’aqueduc est dessiné par le célèbre architecte Blondel qui s’inspira du pont du Gard. Le projet primitif comporte trois étages d’arcades sur une hauteur de 73 m. Les travaux coûtent chers : en cours de construction, on se limite à une seule rangée d’arcades encadrée par deux siphons.

1688

Survient la guerre de la Ligue d’Augsbourg qui ralentit le chantier : les caisses sont vides. Les travaux cessent définitivement. Il restait 29 kms et quelques travaux annexes pour que les eaux de l’Eure arrivent aux cascades de Versailles. Louis XIV, pour la dédommager des travaux qui abîmaient le parc, fit don de l’aqueduc inachevé à Madame de Maintenon, et lui donna le titre de marquise.